Comment retracer le parcours de vos ancêtres juifs persécutés par les nazis (France et Belgique entre 1940 et 1945) ?

Ce Guide gratuit comprend :

  • La méthode complète en 3 étapes pour déjà obtenir un résultat (outils inclus)
  • Des inspirations directes pour vos propres découvertes : 5 cas pratiques, 16 exemples, 9 liens utiles
  • 17 recommandations pour éviter de vous noyer ou de faire des dépenses ou des recherches inutiles

NB : cette méthode de reconstitution historique à partir d’informations généalogiques est transposable à d’autres époques de la vie juive en Europe

Cartographie d’une tragédie : les juifs en France et en Belgique (1940-1944) 

Entre 1940 et 1944, les frontières de la République française et du Royaume de Belgique font place à

  • des zones occupées (par l’Allemagne ou par l’Italie) et non-occupées
  • des zones interdites ou annexées

Ce nouveau découpage évolue lui-même entre 1942 et 1943.

Selon le moment et selon l’endroit, la situation des Juifs persécutés puis traqués présente des facteurs défavorables ou très défavorables.

Pour échapper aux mesures qui les visent, de nombreux juifs (souvent étrangers) sont passés d’une zone à l’autre.

Voici quelques repères pour chercher leurs traces

Retrouver les traces de réfugiés juifs en Suisse (1938-1945)

Repères chronologiques et cartographiques

Comment passe-t-on en Suisse ?

  • 3 exemples tirés de nos recherches
  • Les 3 filières principales

Refoulés ou réfugiés ?

Où et comment retrouver les traces d’un réfugié juif en Suisse ?

  • Des listes de noms

Obtenir un dossier nominatif complet

Sur les traces de la Shoah – Exemple d’Application cartographique

Mai 1940 – Septembre 1944

Présentation et liens complémentaires

Généalogie – Base de données – Charleroi